Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une fleur de Paris
Une fleur de Paris
Menu
Trouville : Jeunes goélands argentés

Trouville : Jeunes goélands argentés

Trouville : Jeunes goélands argentés

 Les populations de goélands argentés ont connu une forte augmentation tout au long du XXe siècle. Cela a eu pour conséquence des heurts avec l'espèce humaine au niveau local, ou un impact négatif sur l'environnement, suscitant des opérations de régulation à l'échelle locale ou régionale.

En dépit d'une stabilisation des effectifs au cours des dernières décennies, voire de déclins dans certaines régions, le goéland argenté reste un oiseau de mer très commun sur les côtes de France et de la plupart des pays d'Europe occidentale.

Trouville : Jeunes goélands argentés
Trouville : Jeunes goélands argentés
Trouville : Jeunes goélands argentés

Il faut plus de quatre ans au goéland argenté pour acquérir son plumage adulte.

Le plumage juvénile remplace le duvet de l'oisillon et se met en place avant même le premier envol. Ce plumage est couvert de taches et mouchetures ressemblant à des écailles brunes, particulièrement au niveau de la tête, du cou et de la poitrine, ce qui confère à l'oiseau un aspect nettement plus sombre et brun que celui de l'adulte. Le bec est noir et l'iris de l'œil brun foncé.

Trouville : Jeunes goélands argentés
Il faut plus de quatre ans au goéland argenté pour acquérir son plumage adulte.

Il faut plus de quatre ans au goéland argenté pour acquérir son plumage adulte.

Les jeunes de même âge sont regroupés pendant que les adultes cherchent de quoi les nourrir.

Trouville : Jeunes goélands argentés
Trouville : Jeunes goélands argentés
Trouville : Jeunes goélands argentés
Trouville : Jeunes goélands argentés

Cet oiseau marin niche à l'origine essentiellement sur les côtes mais colonise de plus en plus l'intérieur des terres, en particulier les villes. Il passe l'hiver soit non loin des sites de reproduction, soit davantage à l'intérieur des terres, au niveau d'estuaires, de lacs, de réservoirs et autres retenues d'eau, mais également dans des décharges publiques.

Trouville : Jeunes goélands argentés