Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une fleur de Paris
Une fleur de Paris
Menu
Montmartre : La Basilique du Sacré-Coeur

Montmartre : La Basilique du Sacré-Coeur

Montmartre : La Basilique du Sacré-Coeur

Dominant la Butte Montmartre, la Basilique du Sacré-Cœur est un édifice récent qui a été achevé au début du 20ème siècle. Construite de 1876 à 1910 dans un style romano-byzantin, sur les plans de l’architecte Paul Abadie, elle suscita de nombreuses polémiques et nécessita en effet des fondations colossales. L’architecte, décédé en 1884, ne vit pas la fin de son oeuvre. C’est Lucien Magne, auteur du fameux campanile (haut de 84 m, rapidement appelé le miranet par les montmartrois), qui acheva la construction.

 

Le campanile renferme la cloche la plus célèbre du monde : La Savoyarde. D’un poids de 19 tonnes, elle fut offerte par les quatre diocèses de Savoie et coulée le 13 mai 1891 à Annecy par l’entreprise Paccard. Tirée par 28 chevaux, elle arriva dans la nuit du 16 octobre 1895, le jour de la Sainte Marguerite-Marie.

 

Erigée à la suite du « Vœu National » de 1873 pour commémorer les événements terribles de la Commune, la Basilique est vouée aujourd’hui à l’Adoration perpétuelle.

 

La Basilique du Sacré Cœur de Montmartre fait partie des monuments les plus visités de Paris. Sa blancheur immaculée, visible de toute part en fait le symbole de Montmartre par excellence. Malgré la pollution, la Basilique est toujours aussi blanche. En effet, les pierres ayant servies à sa construction proviennent de Château-Landon (Seine et Marne) et sécrètent une substance blanche, le calcin, sous l’action de la pluie. A noter que les parties à l’abri des intempéries, sont les plus sombres.

Avec près de onze millions de pèlerins et visiteurs par an, c'est le second monument religieux parisien le plus visité après la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Avec près de onze millions de pèlerins et visiteurs par an, c'est le second monument religieux parisien le plus visité après la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le bâtiment est officiellement achevé en 1923 avec la finition de la décoration intérieure, notamment les mosaïques de l'abside. Les années 1930 voient le début de la construction des annexes, sacristie, bureaux et dortoir pour accueillir les pèlerins.

Le bâtiment est officiellement achevé en 1923 avec la finition de la décoration intérieure, notamment les mosaïques de l'abside. Les années 1930 voient le début de la construction des annexes, sacristie, bureaux et dortoir pour accueillir les pèlerins.

Le 16 juin 1875, le cardinal Guibert pose la première pierre (un marbre rose) de la basilique, non loin de l'ancien moulin de la galette, d'où le surnom donné à la basilique par le peuple de Montmartre, « Notre Dame de la Galette ».

Le 16 juin 1875, le cardinal Guibert pose la première pierre (un marbre rose) de la basilique, non loin de l'ancien moulin de la galette, d'où le surnom donné à la basilique par le peuple de Montmartre, « Notre Dame de la Galette ».

Montmartre : La Basilique du Sacré-Coeur
Montmartre : La Basilique du Sacré-Coeur
Montmartre : La Basilique du Sacré-Coeur