Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une fleur de Paris
Une fleur de Paris
Menu
Canal Saint-Martin, Port de l'Arsenal : Le temps des éclusiers

Canal Saint-Martin, Port de l'Arsenal : Le temps des éclusiers

Canal Saint-Martin, Port de l'Arsenal : Le temps des éclusiers

Cette maison d'éclusier se trouve au Port de l'Arsenal, à côté de l'écluse N° 9 ou écluse l'Arsenal, la dernière écluse avant la Seine. Aujourd'hui elle est abandonnée.

Canal Saint-Martin, Port de l'Arsenal : Le temps des éclusiers

Aujourd'hui tout est automatique, les écluses sont "surveillées" à distance. Fini le temps ou les éclusiers sympathisaient avec les passagers. L'amitié se liait sur l'écluse et s'arrosait au bistrot. "L'ambiance était chaleureuse, on connaissait les mariniers, on les tutoyait, on allait boire un verre au café du coin."

Canal Saint-Martin, Port de l'Arsenal : Le temps des éclusiers

L'entente était cordiale. L'éclusier discutait le coup en remplissant le laisser-passer. Notant sur le cahier de navigation, comme il le fait toujours, son chargement et son tonnage, sa provenance et sa destination. L'équerre à la main, il jaugeait avec précision le tirant d'eau du bateau. On ne plaisantait pas là-dessus. Question de sécurité.

Vestige d'un passé révolu. Aujourd'hui plus personne ne regarde cette ancienne maison d'éclusier. Même les moteurs de recherches sur internet n'en parle pas.

Vestige d'un passé révolu. Aujourd'hui plus personne ne regarde cette ancienne maison d'éclusier. Même les moteurs de recherches sur internet n'en parle pas.

Nouveau passage piéton entre la Seine et le bassin de l'Arsenal  

Pour donner une dimension poétique à cette liaison, l'artiste Georges Rousse crée une oeuvre unique.

Canal Saint-Martin, Port de l'Arsenal : Le temps des éclusiers

Une galerie a été aménagée pour permettre aux piétons de rejoindre plus aisément le bassin de l'Arsenal depuis la promenade en bord de Seine.

Intervention artistique  

Dans le cadre de l'aménagement des berges de Seine, Georges Rousse a réalisé pour la Ville de Paris une intervention artistique dans la passage de l'éclusier. L'artiste y a introduit un élément poétique : une étoile dorée, qui symbolise le chemin à suivre, l'étoile polaire qui éclaire la nuit et guide le navigateur.  

L'étoile est peinte sur les parois du passage. Elle n'est visible dans sa forme pleine que depuis l'extérieur du passage.

L'étoile est peinte sur les parois du passage. Elle n'est visible dans sa forme pleine que depuis l'extérieur du passage.

L'artiste  Georges Rousse est né en 1947 à Paris, où il vit et travaille.

Il est photographe, mais aussi peintre, sculpteur, architecte. Son matériau premier est l'espace, qu'il met en scène dans le but de créer une image plane, qui perdure à travers une photographie. Georges Rousse dessine ou construit, dans les lieux qu'il investit, des formes, éclatées sur différents plans, qui se rassemblent en une image visible d'un point de vue unique (anamorphose).  

* Sources : Paris.fr