Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une fleur de Paris
Une fleur de Paris
Menu
L'écluse Jaurès ou l'écluse de la Place de la Bataille de Stalingrad

L'écluse Jaurès ou l'écluse de la Place de la Bataille de Stalingrad

L'écluse Jaurès ou l'écluse de la Place de la Bataille de Stalingrad 

Ici commence "Le Canal Saint-Martin"

Les trois canaux parisiens - Saint-Martin, Ourcq et Saint-Denis - se rejoignent dans le 19e arrondissement de Paris. Ils sont reliés par trois écluses, autour du Bassin de la Villette. Celles-ci remplissent une mission dont peu de Parisiens soupçonnent l'importance dans leur quotidien. 

L'écluse Jaurès ou l'écluse de la Place de la Bataille de Stalingrad

Depuis leur creusement au 19e siècle, les canaux parisiens servent à la fois d'aqueduc - d'eau non potable - et de voie navigable. Chaque jour, ils fournissent 200 000 mètres cubes d'eau (soit plus de 60% des besoins de Paris), qui permettent notamment l'entretien des rues de la capitale. De plus, les péniches de fret y circulent, réduisent sensiblement la circulation de camions dans Paris.

L'écluse Jaurès ou l'écluse de la Place de la Bataille de Stalingrad

Le problème, se sont les différences de niveau entre la Seine (environ 26 mètres d'altitude) et l'Ourcq (environ 60 mètres d'altitude au départ du canal). Les canaux qui relient la rivière au fleuve sont donc jalonnés par des écluses permettant aux embarcations de passer d'un palier à l'autre. Dans le 19e arrondissement de Paris, les écluses n° 1 et 2 de Jaurès permettent la circulation entre le canal Saint-Martin (menant à la Seine) et le Bassin de la Villette, via un tunnel passant sous la Place de Stalingrad. 

Le passage de l'écluse attire toujours beaucoup de curieux ...

Le passage de l'écluse attire toujours beaucoup de curieux ...

Ces écluses ont été construites d'après le "gabarit Freycinet" (institué en 1879) : sas d'écluses de 39 mètres pour 5,20 mètres de large. Elles permettent le passage de péniches de 350 tonnes - l'équivalent de dix semi-remorque. Celles du canal Saint-Denis sont plus grandes. Elles ouvrent leurs portes aux barges de 1000 tonnes. Catherine Vendendegen, du service des canaux de la mairie de Paris, précise que : " Peu de fret passe par le Bassin de la Villette. La plus grande partie du transit y est composée de bateaux de passagers et de plaisance". Environ une à deux péniches par jour, pour une dizaine d'autres types d'embarcations. Par contre, le canal Saint-Denis est toujours largement utilisé pour le transport de chargements pondéreux.  

Le bateau de passagers arrive au Bassin de la Villette

Le bateau de passagers arrive au Bassin de la Villette