Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une fleur de Paris
Une fleur de Paris
Menu
Promenade Jacques Baumel et le "Bosquet de la Liberté"

Promenade Jacques Baumel et le "Bosquet de la Liberté"

Promenade Jacques Baumel et le "Bosquet de la Liberté"

La promenade Jacques-Baumel, d'abord dite du Mont-Valérien, ouvre au public en juin 1979 après un an de travaux. Le 17 février 2008, elle prend le nom de Jacques Baumel en hommage à l'ancien président du Conseil général et maire de Rueil-Malmaison, à l'origine de la création du parc.  

Né en 1918 et décédé en 2006, il fut Compagnon de la Libération et médaillé de la Résistance. 

Aménagée à mi-pente, la promenade Jacques Baumel permet de faire sur environ 2,5 km, le tour de la butte et de découvrir les richesses naturelles et paysagères d'un site chargé d'histoire.

Aménagée à mi-pente, la promenade Jacques Baumel permet de faire sur environ 2,5 km, le tour de la butte et de découvrir les richesses naturelles et paysagères d'un site chargé d'histoire.

Promenade Jacques Baumel et le "Bosquet de la Liberté"
Promenade Jacques Baumel et le "Bosquet de la Liberté"

Sur le parcours on trouve plusieurs équipements sportifs comme les courts de tennis de Suresnes, le Poney Club de Nanterre ou le parcours de la santé. La promenade réserve un point de vue remarquable.

Promenade Jacques Baumel et le "Bosquet de la Liberté"
Promenade Jacques Baumel et le "Bosquet de la Liberté"

La promenade longe le cimetière américain, d'où une vue agréable sur Paris s’étend côté Suresnes, embrassant la capitale avec la tour Eiffel, le Panthéon et la butte Montmartre : ce sont les terrasses de Freyssinet.

Photo prise de la promenade Jacques Baumel

Photo prise de la promenade Jacques Baumel

Sur le chemin, juste en face du "Mémorial de la France combattante" se trouve le "Bosquet de la liberté", inauguré en 1989, est dédié aux résistants et otages juifs fusillés par les nazis au Mont-Valérien. 

Promenade Jacques Baumel et le "Bosquet de la Liberté"

Ici, le 3 mai 1989, Christian DUPUY, Maire de Suresnes et Edouard KNOLI, Président du KEREN KAYEMETH LEISRAEL de France ont planté le 1er arbre d'un "Bosquet de la Liberté" en hommage, à l'occasion de son bicentenaire, à la Révolution Française qui a octroyé aux Juifs de France l'égalité des Droits Civiques et à la mémoire des 165 résistants et otages Juifs fusillés par les Nazis au Mont Valérien pendant l'occupation de la France par l'Allemagne de 1941 à 1944.  

Promenade Jacques Baumel et le "Bosquet de la Liberté"