Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une fleur de Paris
Une fleur de Paris
Menu
Suresnes : Le "Donjon"

Suresnes : Le "Donjon"

Suresnes : Le "Donjon"

En arrivant par le pont de Suresnes, on ne peut qu'être intrigué par cette tour bâtie à la façon médiévale: fenêtres étroites, semblables à des meurtrières et mâchicoulis bordant le dernier étage.  

A côté se trouve une petite église assez moderne "ND de la Salette".

Le "Donjon" et à côté  "ND de la Salette", église moderne, dans la rue des Raguidelles, près de mon école primaire.

Le "Donjon" et à côté "ND de la Salette", église moderne, dans la rue des Raguidelles, près de mon école primaire.

Les origines de ce donjon semblent incertaines.

- "Les plus anciennes cartes postales de la rue des Raguidelles avec la Tour (sur le site Delcampe) datent de 1905 environ.

Cette tour a dû être construite vers la fin du XIXème siècle". 

Suresnes : Le "Donjon"
Suresnes : Le "Donjon"

La vraie "histoire" de ce "Donjon" la voici :  

Elle a été construite au cours du XXème siècle par Monsieur Delaunay.  

Monsieur Delaunay était un farouche anticlérical, il s'opposait au projet de construction d’une basilique qui aurait dû être la petite soeur du Sacré Coeur. Deux basiliques sur les deux collines culminant Paris, c’était trop pour lui… La Salette est donc le soubassement de cette basilique, une cave en somme. On imagine la taille prévue de cette construction ! 

La vue entre les deux bâtisses devait revêtir une grande importance religieuse puisque la tour a interrompu le projet en bloquant la vue sur Montmartre". Diabolique Monsieur Delaunay !

Suresnes : Le "Donjon"

Un petit récit qui va vous faire sourire !  

Tout le monde connaît l'imagination débordante des enfants. Pour nous qui allions à l'école tout près, cette Tour était hantée.

L'école élémentaire des Raguidelles, mon école. Elle se trouve tout à côté du Donjon

L'école élémentaire des Raguidelles, mon école. Elle se trouve tout à côté du Donjon

D'après la rumeur une femme méchante habitait le Donjon et attendait les enfants à la sortie des classes pour les attraper et les emmener chez elle ! nous faisions un détour pour ne pas passer devant ! J'ai été un peu déçue, quand notre maître, monsieur Magné, nous a fait redescendre sur terre en nous disant que les personnes qui habitaient la tour étaient tout à fait "normales" et qu'il n'y avait pas de femme méchante ni de sorcière ...

Mais bon les rumeurs étant tenaces, nous préférions continuer de la contourner. 

Suresnes : Le "Donjon"