Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une fleur de Paris
Une fleur de Paris
Menu
Anciennes écuries du comte de Toulouse (Caserne des Gardes)

Anciennes écuries du comte de Toulouse (Caserne des Gardes)

Anciennes écuries du comte de Toulouse (caserne des Gardes)

C'est en 1711 que le comte de Toulouse acquit le duché de Rambouillet. 

Dernier enfant de Louis XIV et de Françoise-Athénaïs de Montespan, Louis-Alexandre né à Versailles le 6 juin 1678. 

En novembre 1681, le roi légitime enfin les deux derniers enfants de la marquise de Montespan et titre le petit Louis-Alexandre comte de Toulouse.

Pour en savoir plus sur Louis-Alexandre, comte de Toulouse :

Initialement créée à Paris à l'Hôtel des Invalides, l'école des enfants de troupe des régiments, s'installe finalement dans les communs du château de Rambouillet, à la caserne des Gardes qui accueillent les premiers élèves en 1876.

Sa création répond aux besoins des familles de militaires. Elle remporte un tel succès que quelques années plus tard, la décision est prise de créer six écoles militaires préparatoires placées sous la responsabilités d'armes. 

Anciennes écuries du comte de Toulouse (Caserne des Gardes)

En 1884, l'Ecole d'enfants de troupe de Rambouillet devient ainsi l'Ecole Militaire Préparatoire d'Infanterie de Rambouillet. Les élèves y accèdent dès l'âge de 14 ans et étudient jusqu'à leur engagement à l'âge de 18 ans. 

En 1921, après une réforme de l'enseignement, l'école perd son appellation d'arme pour devenir l'Ecole Militaire Préparatoire de Rambouillet. Après deux ans d'instruction de primaire, les élèves doivent rejoindre Autun (enseignement général) ou Tulle (enseignement technique). 

En 1934, les Ecoles Militaires Préparatoires de Rambouillet et de Saint-Hyppolyte-du-Fort sont fusionnées et transférées à Epinal. 

Anciennes écuries du comte de Toulouse (Caserne des Gardes)
Anciennes écuries du comte de Toulouse (Caserne des Gardes)

La première école d'enfants de troupe disparaît après 59 ans d'existence. 

Reçu en 1930, son drapeau est tout d’abord conservé à Epinal, avant de rejoindre Aix-en-Provence puis enfin arriver à Autun où il est conservé au mémorial des Enfants de troupe. 

Reçu en 1930, son drapeau est tout d’abord conservé à Epinal, avant de rejoindre Aix-en-Provence puis enfin arriver à Autun où il est conservé au mémorial des Enfants de troupe. 

Depuis, sur place à Rambouillet, une plaque du souvenir a été posée et inaugurée en 1959 avant d'être rénovée et ré inaugurée en 2000. 

Ecuries du Comte de Toulouse (anciennes) , dites aussi Caserne des Gardes, Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Ecuries du Comte de Toulouse (anciennes) , dites aussi Caserne des Gardes' à Rambouillet (Yvelines 78120).

Ecuries du Comte de Toulouse (anciennes) , dites aussi Caserne des Gardes, Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Ecuries du Comte de Toulouse (anciennes) , dites aussi Caserne des Gardes' à Rambouillet (Yvelines 78120).

Les écuries sont au rez-de-chaussée, les appartement au 1er, les cuisines au sous-sol et un passage souterrain mène au château de Rambouillet.

Anciennes écuries du comte de Toulouse (Caserne des Gardes)
Anciennes écuries du comte de Toulouse (Caserne des Gardes)
Anciennes écuries du comte de Toulouse (Caserne des Gardes)
Anciennes écuries du comte de Toulouse (Caserne des Gardes)
Les anciennes écuries photographiées du Parc du château.

Les anciennes écuries photographiées du Parc du château.

Aujourd'hui se sont des logements pour les familles de militaires.