Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une fleur de Paris
Une fleur de Paris
Menu
A la découverte du Sénat (2)

A la découverte du Sénat (2)

À la découverte du Sénat (2)

Bureau du Questeur

Aménagée par Alphonse de Gisors en même temps que la bibliothèque, cette pièce était un salon de travail des Pairs de la Monarchie de juillet puis des sénateurs du Second Empire.  

C'est actuellement le bureau où se tiennent les réunions hebdomadaires du Conseil de Questure, composé des trois Questeurs, élus par leurs collègues pour diriger l'administration du Sénat et gérer son budget. La décoration est constitué de portraits de grands magistrats de l'Ancien Régime peints vers 1840.

C'est actuellement le bureau où se tiennent les réunions hebdomadaires du Conseil de Questure, composé des trois Questeurs, élus par leurs collègues pour diriger l'administration du Sénat et gérer son budget. La décoration est constitué de portraits de grands magistrats de l'Ancien Régime peints vers 1840.

Je n'ai pas pu en voir plus, l'accès étant interdit au public.

Je n'ai pas pu en voir plus, l'accès étant interdit au public.

La bibliothèque 

L'actuelle salle de lecture de la bibliothèque est le fruit des travaux d'agrandissement du Palais du Luxembourg. décidés en 1836 et commencés en 1837, à la suite de l'augmentation massive du nombre de pairs. La façade sud est alors avancée de 31 mètres sur le jardin.

Buste de Victor Hugo

Buste de Victor Hugo

En 1834, à la demande du ministre de l'intérieur, Thiers, ordonnateur des dépenses de bâtiment relatives au Palais, Alphonse de Gisors (1796-1866), qui venait d'être nommé architecte de la Chambre des Pairs, avait entrepris de travailler au projet d'une nouvelle salle des Séances de 300 places et d'une nouvelle bibliothèque. 

Formé par le célèbre architecte de l'Empire, Charles Percier (1764-1838), de Gisors adopte une formule classique aussi bien pour les volumes extérieurs qu'intérieurs, et conserve intacte l'harmonie générale du bâtiment. Sur les recommandations de Thiers, Gisors confie l'exécution du décor central de la bibliothèque à Delacroix (1798-1863), qui réalise en même temps celui de la bibliothèque du Palais Bourbon.

Formé par le célèbre architecte de l'Empire, Charles Percier (1764-1838), de Gisors adopte une formule classique aussi bien pour les volumes extérieurs qu'intérieurs, et conserve intacte l'harmonie générale du bâtiment. Sur les recommandations de Thiers, Gisors confie l'exécution du décor central de la bibliothèque à Delacroix (1798-1863), qui réalise en même temps celui de la bibliothèque du Palais Bourbon.

A partir de 1841, la bibliothèque installe ses collections dans une galerie longue de 52 mètres (65 mètres avec les cabinets Est et Ouest) et large de 7 mètres, voisine de la salle des séances et percée de sept fenêtres donnant sur le jardin du Luxembourg.

A partir de 1841, la bibliothèque installe ses collections dans une galerie longue de 52 mètres (65 mètres avec les cabinets Est et Ouest) et large de 7 mètres, voisine de la salle des séances et percée de sept fenêtres donnant sur le jardin du Luxembourg.

Plusieurs écrivains éminents ont, au XIXe siècle, étaient employés à la bibliothèque du Sénat : le poète parnassien Leconte de Lisle (1818-1894) et Anatole France (1844-1924). Celui-ci a exercé les fonctions de "commis surveillant" de 1876 à 1890 date à laquelle il démissionne du Sénat pour se consacrer à son oeuvre littéraire.

Informations sur le site du Sénat et sur place.